fidadoc.org

Le procès verbal du jury de la Compétition internationale du FIDADOC 2016

admin 08/05/2016 Comments Off on Le procès verbal du jury de la Compétition internationale du FIDADOC 2016
Le procès verbal du jury de la Compétition internationale du FIDADOC 2016

Quel bonheur d’avoir le privilège d’être invité à vivre une parenthèse aussi agréable. Une semaine de cinéma, une semaine de regards divers et de réalités partagées…

Nous avons visionné 10 films dont la variété témoigne de la richesse et de la vitalité du cinéma documentaire. Plus que jamais, le « Doc » est le cinéma de la liberté. Eclectisme des formes, diversité des points de vue, capacité à nous émouvoir ou à nous révolter…

Quel bonheur aussi de pouvoir partager la richesse de ce genre cinématographique avec le public marocain dans ce lieu précieux, l’un des seuls festivals consacrés au documentaire de création en Afrique.

Dans la belle sélection de films que l’on nous a proposée, il a fallu pourtant faire des choix. Ce fut une tâche difficile, mais passionnante. Nous avons débattu longuement, souvent sur des questions fondamentales de notre pratique de cinéaste.

Nous remercions tous les membres de la formidable équipe du FIDADOC de nous avoir permis de vivre cette aventure !

Le jury a délibéré et a choisi d’attribuer les prix suivants :

Parce que ce film retrace avec délicatesse des combats de vie tout en mêlant une réalité sociale et politique d’une grande violence dans un dispositif ambitieux, nous attribuons le Prix des droits humains (doté de 10.000 MAD) au film : CALLSHOP ISTANBUL de Hind Benchekroun et Sami Mermer

Le prix spécial du jury (doté de 20.000 MAD) est attribué à un film qui nous a habité tout au long de la semaine. Ce film pertinent, qui à travers un lieu et les personnages qui y travaillent, arrive à nous décrire toute une société algérienne, son quotidien, ses aspirations, ses espoirs, sa détresse avec humour et finesse. Le plus difficile dans l’art est d’atteindre la simplicité. Et c’est ce que réussit ce film avec justesse. Il y a là un grand réalisateur dont nous attendons avec impatience le prochain film. Vous l’avez deviné, ce film est : FI RASSI ROND-POINT de Hassen Ferhani

Mêler à ce point l’INTIME et le POLITIQUE par la force du cinéma pour nous entraîner à vivre la guerre avec elle, dans des scènes hallucinantes qui rappellent de grands films de fiction, nous a impressionnés et transportés d’enthousiasme. Le grand Prix « Nouzha Drissi » (doté de 30.000 MAD) est attribué au film : ALISA IN WARLAND de Liubov Durakova et Alisa Kovalenk

Le jury de la 8° édition du Festival International de film documentaire d’Agadir : Touda Bouanani, Sophie Bredier, Stéphane Goël, Dieudo Hamadi, Ridha Tlili

Like this Article? Share it!