fidadoc.org

Jury et Prix

Composé de cinq personnalités marocaines et étrangères reconnues pour leur engagement au service de la culture en général et du cinéma documentaire en particulier, le jury de la Compétition internationale de la 10ème édition du FIDADOC attribuera les prix suivants :

  • Le Grand Prix « Nouzha Drissi » (Dotation d’une valeur de 25.000 MAD)
  • Le Prix spécial du Jury (Dotation d’une valeur de 15.000 MAD)
  • Le Prix des droits humains (Dotation d’une valeur de 10.000 MAD)

Les cinéphiles Gadiris décerneront le Prix du public « Nourredine Kachti »

LE JURY 2018

Sonia AHNOU

Réalisatrice, monteuse, médiatrice culturelle (Algérie)

Après plusieurs années de formation en France (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle pour l’apprentissage théorique et pratique sur le terrain dans différentes sociétés de production), Sonia Ahnou fait le choix de s’installer en Algérie en 2010, avec une première collaboration au sein des ateliers BéjaïaDoc et des Rencontres du film documentaire de l’association Cinéma & Mémoire qui marquent le début d’un engagement citoyen actif pour la promotion du cinéma en Algérie.

Elle travaille aujourd’hui à Alger, comme monteuse (Le bruit du temps Messaoud de Anne-Marie Faux, Janitou de Amine Hattou) et anime des ateliers d’éducation à l’image : « Raconte-moi une image, à la découverte du montage narratif au cinéma » (public enfant), “La pratique du mash-up dans la conscientisation du geste de montage” (public adulte).

> Sonia Ahnou est venue au FIDADOC 2013, présenter son court-métrage “Uzzu”.

Karim AITOUNA

Producteur, réalisateur (Maroc)

Karim Aitouna est un producteur marocain travaillant entre la France et le Maroc. Diplômé en droit de l’Université Mohamed V de Rabat et après une courte expérience à l’Institut français de Tanger / Tétouan en tant qu’assistant de programmation culturelle, il rejoint l’Université Lumière Lyon 2 en France, où il obtient une maîtrise en études cinématographiques et une autre en gestion culturelle.

Il a produit des courts-métrages, des longs-métrages de fiction et des documentaires.

Il a participé au programme Emerging Producers 2013 du Festival de Jihlava IDFF.

Il est membre d’Eurodoc, d’EAVE et de DocMa.

> Parmi, les longs-métrages qu’il a produits : Je suis le peuple de Anna Roussillon, Grand prix « Nouzha Drissi » au FIDADOC 2015

Dima AL-JOUNDI

Réalisatrice, productrice, formatrice (Liban)

Après des études de philosophie à Beyrouth et de cinéma à l’INSAS (Bruxelles), Dima Al-Joundi entame une carrière dans la production et la réalisation de documentaires pour différentes chaines de télévision arabes et asiatiques.

Elle a également dirigé plusieurs festivals au Liban avant d’y créer sa propre société de production et de distribution, Crystal Films.

Elle est aussi enseignante et experte pour différents organismes et programmes internationaux.

Elle est Vice-Presidente de “APIMED” (Association of Mediterranean Independent Producers, basée à Barcelone) et co-fondatrice du marché Medimed Docs à Sitges.

> Dima Al-Joudi est venue au FIDADOC 2012, présenter son film Playtime.

Abdoulaye DIALLO

Réalisateur, Producteur, Directeur de festival (Burkina-Faso)

Diplômé en Histoire de l’art et Archéologie, Abdoulaye Diallo a travaillé pendant plusieurs années comme producteur radio et animateur culturel avant de se lancer dans l’organisation d’événements comme le Festival de films sur les droits humains et la Liberté d’Expression, Ciné Droit Libre, qui se déroule annuellement dans plusieurs pays de l’Afrique de L’ouest : Burkina, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Niger et Mauritanie.

Il est également producteur d’une dizaine de films et réalisateur de trois films dont Borry Bana, le destin Fatal de Norbert Zongo sur l’assassinat au Burkina Faso du Journaliste Norbert Zongo et Sur les traces du Bembeya Jazz, un film sur le mythique orchestre africain de Guinée.

Abdoulaye Diallo est conseiller et membre fondateur du mouvement « Le balai citoyen » qui a contribué à la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014.

Il est aussi le Président de Arterial Network Burkina Faso et Coordinateur pour le Burkina de Artwatch Africa.

Jean-Louis GONNET

Réalisateur, Formateur (France)

Après une école de photographie professionnelle à Genève, Jean-Louis Gonnet est diplômé de l’Institut d’Arts Visuels d’Orléans où il réalise son premier film Filming Muybridge, à partir des photographies de la décomposition du mouvement réalisées par Eadweard Muybridge.

Réalisateur de documentaires à l’INA dans les années 80, puis pour des magazines culturels d’ARTE (Métropolis, Dessous des cartes) il réalise parallèlement plusieurs courts et moyens-métrages de fiction et documentaire, dont Comme un seul Homme (2001), Le Voyage en Afrique du Sud (2008), Ados des Champs (2013)…

Il enseigne à la Sorbonne Nouvelle Paris 3 puis à l’Université Jules Verne d’Amiens et dans les options cinémas en lycée. Il est formateur documentaire pour diverses organisations professionnelles.

Il est membre de l’ACID et l’un de ses programmateurs pour la sélection Cannes.

> Jean-Louis Gonnet contribue aux différents programmes de formations du FIDADOC depuis leur création en 2010.