fidadoc.org

Projections ambulantes

« Nous croyons qu’il ne peut y avoir de développement économique sans développement social et culturel. Vecteur idéal pour sensibiliser les citoyens aux valeurs humanistes, le cinéma documentaire répond à ce besoin de construire et d’affirmer une identité. » (Nouzha Drissi, fondatrice du FIDADOC)

Convaincus que le cinéma documentaires constitue un vecteur d’éducation et d’expression citoyenne incomparable, l’ACEA souhaite poursuivre tout au long de l’année le travail d’action culturelle qu’elle mène auprès des publics scolaires, étudiants et associatifs pendant le FIDADOC.

UN OUTIL EFFICACE POUR DÉMOCRATISER L’ACCÈS A LA CULTURE

Pour redonner vie au cinéma sur l’ensemble du territoire national, en particulier les régions enclavées et difficiles d’accès, les zones rurales et les quartiers périphériques, nous encourageons la création d’unités mobiles de projection sur le modèle des « Cinéma Numérique Ambulant » qui existent dans une douzaine de pays subsahariens et en Tunisie.

Fédérer tous les opérateurs (associations, institutions, collectivités locales, partenaires privés) qui portent ou soutiennent de telles structures, permettrait de mutualiser le coût des équipements techniques, l’élaboration de programmes adaptés aux publics visés et surtout la formation des médiateurs culturels indispensables à la mise en place de véritables dispositifs d’éducation à l’image dans notre pays.

Ce projet ne nous fait pas oublier que la place naturelle d’un film est dans une salle de projection, c’est pourquoi il faut plus que jamais défendre la réouverture de salles de cinéma de proximité, à même de remplir ces missions culturelles et citoyennes.